A moitié coupable – Damienne HOUEHOUGBE

A moitié coupable de Damienne HOUEHOUGBE

La belle et la bête. Un magnifique conte pour enfants qui a bercé des enfances. Pourtant, tous les jours, beaucoup de belles sont confrontées à quantités de bêtes, mais malheureusement ces dernières ne se transforment pas toutes en prince charmant à la fin de l’histoire. C’est ce que Béatrice a appris à ses dépens dans À Moitié Coupable de Damienne Houéhougbé. Ici Être coupable ou ne pas l’être, là se résume toute la question. S’il est souvent difficile de choisir entre sa famille et ses amis, il est encore plus difficile de choisir entre protéger sa famille et rendre justice à son amie victime de viol. Surtout quand notre double, notre sang, notre reflet, l’autre partie de nous-même, notre frère jumeau, est directement concerné. Yves doit il protéger Yvon et laisser le sang de Béatrice tâcher ses mains à son tour ? Le doux, le raisonnable et le juste Yves devrait il voir sa famille s’envoler à cause de son témoignage, ou devrait il laisser une vie détruite, une femme diminuée, humiliée, discréditée par son silence et ses mensonges ? Qui est le vrai coupable ? Celui qui enfreint la loi ou celui qui empêche la justice d’être faite ? Et si on écrivait à nouveau l’histoire ? Et si cette fois, c’est finalement le prince qui abritait la bête ? Et si Yves s’avérait coupable ? Coupable de vouloir une famille unie. Coupable de trop aimer les siens. Et si Yves dans sa bonté et sa douceur faisait le ménage derrière les crimes d’Yvon ? Car oui, souvent, c’est le prince qui abrite la bête. Être coupable ou ne pas l’être, là se trouve toute la question. Et la réponse se trouve entre les lignes magnifiquement tracés de À moitié coupable de Damienne Houéougbé.

Présenté par ARINLOYE Ursule Noémie

A propos de Observateur anodin 153 Articles
Ghislain GANDJONON, analyste programmeur, professeur et formateur en informatique. Mais ma passion pour la littérature me définit mieux.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire