1ère édition du Grand Prix Littéraire du Bénin : Une marche à reculons ou un pétard mouillé

30 décembre 2019 Observateur anodin 0

Le verdict de la 1ère édition du Grand Prix littéraire du Bénin est tombé le vendredi dernier. Sur les cinq catégories, deux n’ont pas eu de gagnants. Cette déficience des trois ouvrages par catégorie à enlever les trophées, ainsi déclarée par le jury a laissé plus d’un pantois, mais surtout interdits, ahuris et déconcertés.

3ème édition du Salon National du Livre du Bénin : « En même temps que ce salon appartient aux professionnels, ses effets et bénéfices doivent revenir avant tout aux publics. » dixit Koffi Attédé

18 décembre 2019 Observateur anodin 0

Dans le cadre de la 3ème édition du Salon National du Livre du Bénin, prévu pour les 19, 20 et 21 décembre prochains, le Directeur des Arts et du Livre, Koffi Attédé, a accordé une interview à l’Association des Blogueurs et Diffuseurs du Livre (ABD du Livre). Lisez plutôt.

NATITINGOU : La ville littéraire du septentrion

17 décembre 2019 Observateur anodin 0

Le samedi soir passé, j’ai eu l’honneur de présider le jury 2019 du Prix Maison TV5 de Natitingou du jeune lecteur. Cet énième événement vient mieux confirmer Natitingou comme la ville la plus littéraire du septentrion. Si dans son discours, le directeur de la Maison TV5 Natitingou en fait cas, c’est à juste titre.

CFA – Carmen Toudonou

25 septembre 2019 Observateur anodin 0

CFA n’est pas juste un recueil de douze nouvelles trouvées ci et là. Ce sont douze vies qui reflètent sans un mot de trop la condition humaine.
Douze vies qui ne nous laisse pas insensible.
Carmen Fifonsi Aboki. CFA.
Ils sont rares, ces livres qui peuvent susciter en vous de violentes passions.

Un piège sans fin – Olympe Bhêly-Quenum

25 septembre 2019 Observateur anodin 0

Un regard zélé, attentif, courageux et plein de vie posé sur les pages de ce récit que seul un Divin a su peaufiner, et tu te rendras compte que tu n’avais jamais lu d’œuvre aussi impressionnante de toute ton expérience de lecteur. C’est pareil pour toi qu’il l’avait presque lue, lue à moitié, ou l’avais bâclée.