Brin d’hypose de Ricardo AKPO

Pour ce deuxième jour, sans trop
Réfléchir, j’ai conduit ma pensée vers
Le recueil de poésie de Ricardo APKO
Intitulé Brin d’hysope en clair,

Je n’ai pas eu besoin d’épousseter
Ma mémoire pour me remémorer
Les bribes de vers poétiques couchés
Dans ce livre, et donc sans turlupiner

Tout était là, chaque vers, chaque rime
Chaque strophe, chaque poème
Écrit avec beaucoup de poésie
Et plein de poéticité qui se mêlent.

Mon souvenir sur ce recueil, est encore
Très jeune comme son auteur,
Ce qui m’a permis d’aller à une vitesse d’or
Pour faire ce résumé avec douceur.

Brin d’hysope comme l’indique son nom,
Est une sorte d’œuvre de sanctification.
Ses strophes pour la plupart, sont
Des quatrains Constitués souvent des notions

De vers en alexandrins qui, viennent purifier
Un certain nombre de choses dans ce monde.
Le poète béninois nous parle poésies remplis et
Chargées d’espoirs où il nous montre

Que malgré les turpitudes de la vie,
Il faut continuer d’y croire et ne pas lâcher.
Il nous parle poésies d’amours et de plein vie.
Amour dans tous les sens sensés

Amour de la bien aimée,
Amour fraternel, amour paternel,
Amour du cœur et surtout maternel.
Il a parlé poème de couleurs panachées

APKO dans son recueil met un accent insistant
Sur nos réalités quotidiennes,
Cela avec un style poétique perçant ,
Un style hors paire qui lui donne une façon singulière,

Et surtout une authenticité pour sa muse.
Le poète n’a pas oublié de parler poèmes comme « la mort »
Ces genres de thèmes qu’on refuse,
Qu’on ne veut pas toujours éclore

Il a pointé du doigt à un peu de tout
Et en lisant ces écrits, en nous on se retrouve.
Un style d’écriture non ambiguë et pas flou
Au contraire, il l’a fait avec un style ouvert et très souple,

Qui vous touche directement dès
Que vous vous retrouvez
Au contact de ses lettres,
Vous êtes émerveillez mais pas troublés.

Brin d’hysope de Ricardo APKO
Est un calice d’élixir de moult bonne chose
J’ai encore le goût sur mes yeux, alors il faut
Oui, il faut que ceux qui ne l’ont pas feuilleté osent.

 

Texte de Junior VINOU

A propos de Lydiane 10 Articles
Passionnée des arts et du livre, amoureuse des lettres, je suis poétesse-slameuse. Mes mots pour les maux, nos mots contre les maux.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire