Texte 11 : Oraison pour un vivant, de Jérôme TOSSAVI. Présenté par COCOU Styve S.

Oraisons pour un vivant - Jérôme-Michel TOSSAVI

Le mot  »oraison » révêt-il pour vous une connotation de mort? Si c’est le cas, ce roman de Jérôme-Michel Tossavi vous fera changer de conception. Il se met au pluriel et est adressé à un…vivant. Oui, un vivant.
 »Oraisons pour un vivant ». Un homme. Nul n’est capable de dire s’il est vraiment mort. Même pas la mort. Un homme pour qui l’au-delà et la terre retiennent leurs souffles. Tout un village frappé de stupeur à cause d’un homme qui n’est pas mort. Est-il vivant pour autant? Qui est ce mystérieux homme absent à ses propres funérailles? Pour qui la vie et la mort se sont confondues? Un vivant qui ne veut pas mourir ou un mort qui veut pas vivre? Pourquoi une oraisons pour un vivant? Vivant, il ne l’est pas. Il manque pourtant à l’appel dans l’au-delà. Les esprits ne le comptent pas non plus dans leurs rangs. Qu’est-ce qui l’empêche d’être vraiment vivant ou définitivement mort?
Oraisons pour un vivant.
Défiant les coutumes et les tabous de son univers, cet homme fait trembler autant les vivants que les morts. Mais qui est ce personnage?
Un homme ayant déserté son cercueil pourtant pas vide. Ce n’est pas un zombie.
Oraisons pour un vivant. Qui ose le faire?

Présenté par COCOU Styve S.

A propos de Observateur anodin 154 Articles
Ghislain GANDJONON, analyste programmeur, professeur et formateur en informatique. Mais ma passion pour la littérature me définit mieux.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire