Texte 12 : Héros, de Abdel Hakim LALEYE. Présenté par AHOUANSE Ghislain

Héros - Hakim A. LALEYE

Saviez-vous qu’un braqueur peut devenir héros?
Imaginez votre partenaire d’amour dans le lit de la cible de votre braquage?
Comment vous sentirez – vous si un rustre braqueur après vous avoir dérobé de vos biens vous épargne la vie et vous lançait « vis ces prochaines heures comme si c’était les dernières…car je te promets que nous reviendrons »?
Auriez – vous la conscience tranquille sachant que le gamin dont vous avez au cours de vos années vertes provoqué la mort de la mère et l’accusant lui-même de coups et blessures mortels ayant provoqué votre mort est désormais armé et vous promet de revenir?
Voulez-vous savoir la réponse à ces interrogations? C’est la plume d’Abdel Hakim LALEYE dans toute sa splendeur, sa magnificence et son ingéniosité qui nous offre cette aventure littéraire percussionnée au polar qui emprunte un brin de romance au sentimental. Dans les pages de ce roman, l’auteur amène le lecteur dans une rêverie digne d’être qualifiée de Hollywoodienne. Le lecteur se laisse aller. Les mots sont brillamment employés et les uns accrochés aux autres, donnent un tout artistiquement mixé. Le lecteur traverse une forêt hétérogène avec des sensations aussi différentes les unes des autres. On sent à la fois la rage d’un enfant -dont la mère malgré les événements mélancoliques qui se succèdent lutte contre la fatalité- qui perd sa mère par la faute d’un agent public, la tristesse d’une âme innocente déclarée coupable de meurtre, l’amour d’une femme rencontrée une nuit dans une discothèque et qui changera à jamais le cours de l’histoire.
Héros, c’est la résurrection d’un vieux fantôme déclaré mort et pour qui justice est rendue. Une résurrection non pas charismatique mais plutôt rusée. Quand un mort convoite encore la vie…! Ah, une scène qui sort du commun. Philippe contre vents et marées se rassurera de renvoyer le vieux fantôme désuet à la place qui lui convient et que la justice l’avait cru être. Non seulement Philippe doit venger la mémoire de sa mère, il doit également se venger de l’homme qui a basculé sa vie dans le vice en le jettant en prison pour un acte qu’il n’a pas posé mais pour qui il a sacrifié vingt saisons de sa vie. Mais où et comment? Un acte héroïque sans doute. Le roman est tel un délice du délit. Une fièvre pour tout bibliophile.

Par Ghislain AHOUANSE

A propos de Observateur anodin 154 Articles
Ghislain GANDJONON, analyste programmeur, professeur et formateur en informatique. Mais ma passion pour la littérature me définit mieux.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire