Vaudou, la forteresse d’espérance – Micheline ADJOVI

VODOU, La Forteresse d’Espérance – Micheline ADJOVI

ON N’OUBLIE JAMAIS D’OU L’ON VIENT… !
V comme VIE
O comme ORIGINE
D comme DIVIN
O comme OFFRANDE
U comme UNION
Vous l’avez surement deviné, c’est bien du VODOU qu’il s’agit. Mystère, Mythe ou Satanisme, les qualifications ne manquent pas pour se référer à ce concept. Mais qu’en est-il en réalité?
«Savoir mal, c’est la pire des ignorances» a affirmé Anne Barratin. La lecture étant un moyen par excellence de se sortir de l’ignorance, Micheline ADJOVI par sa dernière parution «VODOU, la forteresse d’espérance » a levé l’amalgame entre la sorcellerie et le vodou qui ne sont intrinsèquement lié car le vodou est une religion et la sorcellerie n’est pas forcément assimilable à une religion.
A cette ère, où nos pays africains végètent encore dans la précarité et aspirent toujours au développement, il est urgent que la génération montante, notamment celle béninoise, fasse un retour aux sources puisqu’il ne peut y avoir développement qui ne soit fondé sur la culture. Et que vaut la culture au Benin sans le vodou ?
En écrivant cette passionnante histoire de Doudédji, personnage principal du roman, l’auteure par une plume entrainante, met l’accent sur les valeurs de tolérance, de solidarité, d’espérance et surtout de paix que véhicule le vodou. Accepter le vodou, c’est accepter l’autre dans sa différence. Comprendre le vodou c’est s’imprégner de ses valeurs traditionnelles, aux risques d’en arriver au déni de soi et de s’approprier la culture de l’autre, Micheline ADJOVI s’érige ainsi en gardienne de nos traditions et comme l’a su bien renchéri Marcus Garvey « Un peuple qui ne connait pas son passé, ses origines et sa culture ressemble à un arbre sans racines ».
La lecture de ce livre, au-delà de son caractère ludique et instructif, nous donne un sentiment incroyable, celui de se sentir fier de ses origines, fier d’être béninois et de reconnaitre que le vodou fait partie de nous. Il traverse le temps, les époques, il a porté et portera toujours haut l’étendard de notre pays à l’international, c’est notre identité.

Présenté par Claudel CAPO-CHICHI

A propos de Observateur anodin 153 Articles
Ghislain GANDJONON, analyste programmeur, professeur et formateur en informatique. Mais ma passion pour la littérature me définit mieux.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire